Que faire contre le maskné

Cette semaine on va parler d’un phénomène qui a apparu avec la pandémie du Coronavirus celui du maskné !

Si enfiler un masque semblait inoffensif au début du confinement, les éruptions cutanées dues au port de celui-ci sont devenues si répandues qu’elles ont maintenant un nom : maskné, contraction des mots masques et acné.

C’est donc le résultat du port du masque prolongé sur notre visage. 

Avec le port du masque imposé et prolongé toute la journée, la peau se voit exposée à des frottements répétés mais aussi à l'humidité produite par notre propre respiration. Aussi la pression et la friction du masque sur la peau du visage font que les pores s’occlusent menant à une sorte d’acné.

Résultat : des éruptions rougeâtres, parfois à têtes blanches, menant parfois à des kystes quand la peau est obstruée et aurait surtout tendance à affecter les régions en contact avec le masque, soit le pont nasal, les pommettes et la mâchoire.

On fait le point sur ce phénomène qui ressemble à de l'acné et sur la manière de limiter ses effets.

Donnez-nous votre avis. Vous avez des questions?

Laissez un commentaire je vous répondrais au plus vite.

1Commentaires

  • Avatar
    Ines
    mai 7, 2021

    Merci pour cette astuce ! Il est vrai que des boutons apparaissent de plus en plus depuis le port du masque obligatoire. C'est là qu'on comprends qu'il faut entretenir sa peau pour ne pas l'abimée davantage.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type